carpe

Comment pêcher la carpe en hiver ?

Dans cet article je vais vous donner des conseils et des astuces pour pêcher au mieux la carpe durant l’hiver, car même si certains carpistes bravent le froid à ces périodes de l’année pour aller pêcher, il est évident que ce n’est pas facile et qu’il faut y être préparer.

1) Choisir une zone peu étendue et assez petite 

Lorsque vous voulez pêcher la carpe en hiver, le plus important est de bien localiser les carpes, car c’est à ce moment-là qu’elles sont le plus timide et où elles ont le plus de mal à être repérées.

C’est pourquoi il est pour moi plus qu’important de choisir une petite zone d’eau pour ne pas devoir s’occuper d’une grande superficie, car vous n’aurez presque jamais de signe de leur activité en hiver.

Les carpes sont des poissons qui s’alimentent non seulement peu mais en plus en de très courtes périodes, il vous faut donc privilégier des eaux qui sont calmes, petites en superficie et facile c’est-à-dire tout le contraire d’une rivière, d’un grand étang,…

Car il est certains que vous trouverez surement de très beaux spots au bord de rivière mais vous aurez sûrement aussi beaucoup moins de facilitée à attraper de beaux poissons ! Donc suivez mes conseils et installez vous dans des zones calmes et petites

zone peche

2) Choisir les bons appâts 

Si vous êtes fan de l’utilisation des appâts vivants, c’est le moment, c’est l’instant ! Il est idéal de se servir d’appâts vivants pour pêcher l’hiver car comme expliqué au-dessus, les carpes s’alimentent peu mais de façon simple pour elle.

Les carpes auront donc beaucoup de mal à résister devant de la nourriture aussi appétissante et facile que votre appât. Il vous faut aussi utiliser de petits appâts qui seront facile à assimiler par la carpe comme des minis bouillettes, du maïs ou bien des petits verres de farine. Vous devrez aussi utiliser des appâts dit flottant ou équilibré, car la carpe étant assez fainéante en hiver, il vous faudra lui faciliter la tâche avec des appâts qui montent directement dans sa bouche. 

3) L’amorçage 

Comme déjà dit précédemment la carpe est un poisson qui s’alimente peu pendant la période hivernale, c’est pour cela qu’il faut que vous vous adaptiez à son régime alimentaire et que vous créiez donc de petits amorçages. Vous pouvez y mettre comme nourriture des bouillettes, du maïs,… tout comme sur votre hameçon. 

4) Les bouillettes 

Durant la période de pêche hivernale votre bouillette va devoir respecter quelques critères pour le bon déroulement de votre session. Votre bouillette doit être d’une texture aérée ainsi que de contenir beaucoup d’additifs et d’émulsifiants pour aider à la diffusion dans l’eau.

Vous pouvez notamment vous servir de farines hydrosolubles comme les hydrolysats de foie et des  farines prédigérées de poissons qui vont aider votre bouillette à être attractive et ce même en eau froide. Veillez aussi à ne pas les faire trop grosses car les carpes gardent leur petit penchant pour les petits appâts.  

=> Découvrez notre guide et avis sur les bouillettes

5) Utilisez de la couleur ! 

Pour que votre appât ai plus de succès je vous conseille de le choisir bien coloré ce qui malgré les températures froides de saison, va permettre de mettre le poisson en activité puisqu’il va être curieux de ce qu’est votre appât. 

couleurs

6) Avoir un équipement adapté à la saison 

Bien évidemment vous n’êtes pas sans savoir que les températures hivernales peuvent être parfois très très basses, donc connaître les bonnes techniques est une chose mais il faut aussi avoir le bon matériel.

À commencer par les vêtements, il est vraiment indispensable de vous procurer non seulement des vêtements d’hiver mais aussi de mettre beaucoup de couches sur vous, car il est simple d’enlever des couches si vous avez chaud aussi. Cependant, je pense qu’il sera bien rare que lors de votre session de pêche à attendre à votre poste dans le froid de pêcher votre première carpe, vous ayez très chaud.

7) Créer des montages adaptés 

 Lors de cette saison les carpes trouvent peu de nourriture, lorsque vous pêchez et que vous installez des montages les carpes obtiennent la possibilité de se nourrir à leur guise sur chaque hameçon que vous placerez dans l’eau.

Elles vont s’amuser à venir titiller vos hameçons et vos bouillettes à plusieurs reprises avant d’y mordre totalement. C’est pourquoi il serait idéal que vous vérifiez chaque hameçon avant même d’y placer vos appâts car sans hameçon pointu et bien piquant, et bien pas de carpe. 

8) Il n’y a pas de recette parfait 

Le but de la pêche principal doit rester l’amusement et ce même si vous ne pêchez rien. En hiver les conditions de pêche peuvent être parfois beaucoup plus difficiles car il n’y a pas de soleil ou très peu et la température n’est pas souvent top, mais il faut profiter à fond de ce temps pour passer de bons moments ! Prenez avec vous quelques amis ou de la famille, trouvez un poste qui vous semble bien, mettez des couches de vêtements pour avoir bien chaud et commencez cette magnifique activité qui est la pêche de carpe.

Comme dans ce titre je vous redis qu’il n’y a pas de recette magique pour passer une journée à la pêche mais je vous conseille juste de vous amuser un maximum et ce même dans le froid !

En conclusion

Contrairement aux idées reçues il est tout à fait possible de pêcher la carpe en hiver et c’est même une très bonne idée ! Il vous faudra juste prendre en compte les conseils que je vous ai donnés précédemment que vous soyez amateur ou non en temps normal, car la pêche en hiver est totalement différente de la pêche d’été par exemple.

Essayez de trouver de beaux spots au bord d’un petit étang par exemple là où les eaux seront facile pas comme une rivière, faites aussi attention de faire les bons choix d’accessoires, de techniques, d’amorçage, de montage, … car rien ne doit être laissé par hasard lors de votre préparation cher pêcheurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page